Accueil » Blog » La mobilité : une opportunité concrète de renforcer sa démarche RSE

La mobilité : une opportunité concrète de renforcer sa démarche RSE

Pourquoi s’intéresser à la mobilité alors que l’Europe entière vit son deuxième confinement ?

Même si le voyage d’affaires est au quasi-point mort depuis 9 mois, les deux autres composantes de la mobilité professionnelle – déplacements domicile/travail et flotte de véhicules – demeurent d’actualité et représentent en temps normal pas moins de 3% du PIB. Cette mobilité – même réduite – répond à une nécessite fondamentale : se rencontrer, échanger de vive voix pour maintenir le lien social, générer plus de business et de croissance. Plus d’intelligence commune, aussi. La créativité ne se planifie pas à l’occasion d’un Zoom/Team’s ou Skype. Elle nait beaucoup plus souvent d’échanges informels et spontanés. 

Pourquoi mobilité Corporate et RSE sont-elles intimement liées ?

  • La mobilité ne se limite pas au voyage d’affaires et à la flotte. Elle concerne, à travers les déplacements domicile/travail, tous les collaborateurs d’une entreprise. A titre d’illustration, ces derniers y consacrent en moyenne 1200€ par an*.
  • La mobilité impacte jusqu’à 25% des critères de RSE des principales normes : empreinte carbone bien sûr, mais aussi santé et sécurité au travail, conditions de travail, politique sociale et environnementale des fournisseurs.
  • Un cadre légal à prendre en considération : La loi LOM impose d’aborder le thème de la mobilité dans les Négociation Annuelles Obligatoires (NAO). La directive RSE oblige les entreprises à communiquer sur leur performance et le niveau d’intégration des enjeux sociaux, environnementaux et sociétaux.

Et pourtant, la mobilité est souvent la grande absente des stratégies RSE

  • Des entreprises encore trop souvent organisées en silo, rendant complexe une approche globale des mobilité
  • Des budgets RSE souvent très limités
  • Des KPI trop peu nombreux ou difficiles à mesurer quand ils existent
  • Une RSE encore trop perçue comme source de coûts ou de contraintes alors que managée, elle génère un ROI positif, tant financier qu’en termes d’image

La mobilité : une opportunité unique de transformer ses collaborateurs en contributeurs actifs de sa démarche RSE

  • La mobilité concerne tous les collaborateurs : déplacements du quotidien, tournées commerciales, visites clients ou voyages d’affaires…
  • Parce que le collaborateur est au cœur des mobilités, des actions concrètes s’appuyant sur les changements de comportements peuvent être mises en œuvre avec des ROI à court terme sur l’optimisation des coûts et de la productivité, la réduction de l’empreinte carbone, le bien-être et le pouvoir d’achat des collaborateurs et enfin le renforcement de la marque employeur 
  • Des solutions autofinancées existent avec des KPI mesurables qui répondent aux obligations de reporting extra-financier

 

Appliqué à la RSE, la mobilité se révèle une opportunité unique d’aligner les impératifs de rentabilité pour l’entreprise, de préserver l’équilibre Pro-Perso et le pouvoir d’achats pour ses collaborateurs et de protéger notre environnement pour les générations futures.

* (Etude Ipsos : les Français et les fractures de la mobilité dans les territoires – Mars 2019)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *